AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reno Kobayashi [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Reno Kobayashi [terminé]   Lun 25 Juil - 20:47


I am : Kobayashi Reno
Nom : Kobayashi

Prénom : Reno

Âgé de : 22 ans

Né le : 20 mars

À : Himeji

Sexe : Masculin (très androgyne)

Sexualité : Bisexuel

Il fait parti de la classe musicale: Compositeur, Chanteur

Groupe Sanguin: A+





More about me
Ses chansons/compositions:

Sakebi

GHOST HEART

Owari to Mirai

Pledge

Girls, Be Ambitious

I Like: Les magasins d'instruments de musique, les guitares, le printemps, le chocolat,les piercings, dessiner, composer.

I Dislike: Les achalandages, les personnes impolis, les personnes impatientes, être fatigué, la pluie, le froid, les choses trop épicés.

Music ?: C'est sa vie sans la musique il ne pourrait pas vivre. Il joue de la guitare, mais il sait aussi joué du piano et il chante.






Physical & Mental
Physical: Disons qu'il est bâtit, le bon terme serait ça on pourrait s'y frotté, mais il est plutôt grand 180 cm pour un poids de 52kg c'est raisonnable, il est quand même bien musclé, mais pas trop non plus juste assez pour être capable de soulevé de lourdes charges. Son teint est normal, d'un joli teint pêche, mais bon assez normal pour un homme quoi. Avec Reno on pourrait facilement le confondre avec une fille, malgré sa grande taille et sa corpulence bâtit, il a tendance à être très androgyne ce qui ne facilite pas toujours la tâche aux médias. En Effet, il ne se coupe que très rarement les cheveux, et quand il le fait c'est minime : on attache les cheveux à la longueur désiré et on coupe au katana (ok je me suis inspiré de Mulan pour ça...), sauf que bon ils sont assez longs et ils lui tombent dans le bas du dos et ils sont légèrement bouclé, d'ailleurs la majorité de son toupet est blond pâle et celui-ci lui tombe sur l'oeil droit tandis qu'il est nettement plus court à la gauche limite du sourcil. Ses yeux sont normalement brun foncé presque noir, mais il aime bien porté des lentilles de couleurs plutôt inusité pour le simple plaisir d'être différent. Sinon une particularité sur Reno qui se distingue très bien est sans aucun doute les multiples piercings qui s'affichent sur son visage on retrouve facilement les oreilles qui manque presque de place pour d'autres décorations, sur ses lobes il porte en majeur partie du temps des anneaux parfois très grandes ce qui lui donne encore plus l'air d'une fille, il porte 2/3 du temps son piercing à la lèvre, sinon il en a un au nez, à l'arcade sourcilière droite et au nombril. Il a aussi des tatouages au dos et au bras représentant une fleur de lotus sur un nénufar qui descend le long de son bras par de longues lignes jaunes orangé qui représente les racines de la plante et dans son dos de grandes ailes d'ange. Sinon pour son style si ce n'est qu'accessoires par dessus accessoires sont style est assez diversifié pouvant être très sombre comme très vintage tout dépend de ses moments.



Mentality: Que dire, il y en aurait des choses, un homme qui aime la générosité et la vie, toujours à l'écoute des autres et qui a un bon esprit d'équipe. Malgré tout il aime beaucoup être solitaire et être dans ses pensées, il est très rêveur, mais sans pour autant être maladroit ! Vous pourrez remarqué qu'il lui arrive d'avoir l'air un peu...bête, mais bon il finit par sortir de son brouillard et il vous fait un chaleureux sourire, faut-il avoué aussi que son passé n'est pas...le plus facile non plus et qu'il lui arrive bien souvent d'y repenser. Sinon il peut arrivé qu'il fasse d'idiot et qu'il soit excité comme un enfant, dans ses cas là ne faites que l'encouragé il finira par se calmé, il aime bien que l'on se prête à son jeu. Sinon on ne peut pas dire grand chose de mal sur lui, il est plutôt aimable et bien apprécié. Lorsque l'on parle de musique il sait faire qu'un avec la foule il est actif et motivé si ce n'est pas aussi sa créativité continuelle. Sauf que ... il ne faut pas réveillé le passé car nous réveillons en même temps un vieux loup grognon, Reno n'aime pas vraiment parlé de son passé car il sait que certaines choses sont mieux de demeurés fermés et secrètes à jamais. Dans ses genres de phases où Reno est en pensée avec son passé il vaut mieux le laissé tranquille pour quelques jours le temps que ces phases passe car dans ses temps ci il devient un brin irritable et surtout qu'il devient renfermé, froid et sec même brutal.




My History
Si j’ai décidé de te raconté cette histoire aujourd’hui, ici et maintenant c’est parce que il faut que tu saches la vérité sur toi, même si je sais que tu es déjà loin je sais que tu peux m’entendre d’où tu es. Écoute moi, frérot, tout ce que je vais te dire est purement vrai.


Himeji, le 20 mars.
C’est ici que tout commence, tu ne dois pas t’en souvenir. C’est à l’hôpital, c’est nous deux qui arrivent dans la vie, dans le monde des humains dans une journée disons pluvieuse comme aujourd’hui. Maman nous tiens dans ses bras en pleurant à chaude larme, non elle n’était pas triste, elle était heureuse si heureuse d’avoir mis au monde deux petits énergumènes comme nous. Nous étions au chaud dans des couvertures et nous dormions.
Quand nous avons découvert notre maison quelques jours plus tard, nous avions pris un peu plus disons…de caractère, nous avions besoin d’elle pour veiller sur nous. Nous étions de poupons disons actifs, nous aimions sortir et jouer, apparemment nous lui avons donné du fil à retordre pendant ces années là. Un jour, nous sortions prendre l’air et maman c’est arrêté devant un arbre, nous gazouillons en regardant l’arbre majestueux aux milliers de couleurs chatoyantes, c’était un cerisier. Pourtant nous étions en juillet et il ne devait pas être encore en fleur à cet période ci. Maman en avait donc profité pour prendre une pause sous cette arbre et en admiré la beauté et en savourer les douces effluves du printemps qui s’en échappait. Finalement, cet arbre devint notre terrain de jeu. La vie allait de bon train pour nous. Je me souviens encore de nos premiers mots : sakura o mi ni ikitai, veux aller voir le cerisier. Mais c’était en septembre et maman ne voulait pas nous faire de la peine car elle savait que l’arbre n’avait plus de fleurs à ses branches. Finalement, elle nous y emmena pareil, mais comme nous n’étions que des enfants nous ne comprenions pas pourquoi est-ce que notre cerisier était munis de feuilles rougeoyantes et pas de jolis fleurs roses. Maman nous avait dit que l’arbre avait changé ses vêtements pour des vêtements plus chaud pour l’hiver.
Tout ça nous avait beaucoup impressionnés. Cet dans l’hiver qui suivit que nous apprîmes à marcher et quel souvenir je me souviens très bien encore que je courais partout tandis que toi tu essayais de me rattrapé, il faut dire que je me faisais beaucoup plus mal que toi, mais bon nous ne nous lâchions jamais, comme si une puissante corde nous retenait. À noël, ce fut magique, non seulement c’était notre premier noël, mais combien de jouets avions nous eu, c’était si amusant.
Nous avons grandit, jusqu’à l’école, je crois qu’il n’eut pas d’autre événements très marquant dans notre vie pendant ces années. Malheureusement, nous fûmes séparés à l’école, maman et papa avait décidé de nous envoyés dans des écoles différentes car cela éviterait les problèmes scolaires. C’est d’ailleurs dans ces temps ci que nous devinrent distant l’un envers l’autre, toi tu devenais l’enfant prodige tandis que moi je devenais le petit rebelle, mais artistique en tout point. Toi tu devenais si traditionnel, si ce n’est pas trop. Tu portais presque tout le temps des kimonos, enfin je crois que c’était le cas, tu n’étais pas comme moi, tu ne voulais plus joué ou du moins pas avec moi. Tu n’étais plus le Itochi que j’avais connu, mon jumeau, nous étions devenu carrément des opposés, maman était si fière de son petit Itochi tandis que papa était de mon coté. Le 20 mars, le jour de nos 6 ans, nous avons reçu des cadeaux disons surprenant pour chacun de nous, mais c’était ce que nous voulions tant. Je reçus une guitare acoustique et toi un instrument traditionnel japonais disons étrange qui ressemblait à une harpe couché, c’était un Koto. Apparemment tu savais en jouer comme moi je savais jouer de la guitare. C’est d’ailleurs ce jour là que nous nous réconciliâmes. Maman et papa voulait nous voir jouer, on voulait jouer chacun à tour de rôle, mais enfin de compte nous avons jouer ensemble et surprenant la chanson fut très belle, nos parents appelèrent cette chanson Shiki. Nous devenions chaque jour meilleur, plus performants, mais moi je changeais beaucoup, mes premiers piercings à 9 ans, les oreilles et le nez, imagine toi mon frère que je les ai encore aujourd’hui. Lorsque nous entrâmes au collège nous fûmes rassemblé pour la première fois, les même cours, mais pas les même amis et surtout pas les même ambitions, il fallait dire que nous n’étions pas pareil du tout, moi j’étais avec les rebelles et toi ceux que tous respectait. Nous grandîmes comme ça. Puis nos parents se séparèrent trop de malentendu à mon sujet. À notre 4ème année de collège, toi tu avais si grandit et tu étais devenu si beau que tu avais toutes les filles à tes pieds, si ce n’était pareil pour moi ! D’ailleurs à cet année je fis mon premier concert à l’école sans toi, comme j’étais devenu un homme j’étais différent de toi dans tout les sens, même ma voix n’était pas pareil, il faut dire que j’ai aussi mué avant toi, ma voix avait un roucoulement qui faisait fondre toutes les filles, j’avais d’ailleurs une apparence qui faisait disons paniqué les professeurs, piercing et maquillage, longs cheveux et surtout rasé sur une partie, casquette, vêtements de cuir et bref tout pour attiré, toi tu n’avais pas ça, tes cheveux courts et noir, ton style presque banal. Bref, revenons à mon concert au collège, il annonçait aussi ma graduation au Lycée, je te quittais en avance. Ma chanson thème avait un thème : Neo Visualizm. D’ailleurs pour ce concert je te rendais hommage j’avais enfilé un kimono violet que j’avais d’ailleurs facilement agencé, cette chanson parlait qu’il ne fallait pas voir peur d’être différent, j’aimais tellement ça, je devais prendre plus de temps le matin pour me préparé le matin qu’une fille !
À mon entrée au Lycée je m’étais forgé une bonne réputation celle du 382 qui était aussi le nom de mon concert. Tout le monde voulait être mon ami, mais je crois que j’eus cette réputation pour comprendre ce qui allait ce passé.
J’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi je ne l’ai venu venir avant, j’aurais du rester la, je n’aurais jamais du accepté le lycée. Je rentrais un soir chez papa après être allé…fêté avec des filles, je les aimais tant, elles m’aimaient tous, j’étais devenu un vrai homme et papa était fier de mes progrès, mais ce soir là il ne semblait pas de bonne humeur, il semblait si perplexe.
-Qui a-t-il papa ? Lui ai-je demandé.
Le long silence qui me rendait très nerveux ne pouvait dire qu’une chose, où étais-tu ? Je n’entendais pas les douces mélodies du Koto résonné à l’étage.
-Où est-il ! Avais-je lancé.
-Je ne le sais pas, il n’est pas rentré.
Quand il m’a dit ça, je suis partie en courant j’ai couru jusqu’à l’école sans pensé à rien, je savais qu’il t’était arrivé quelque chose. Je traversais les rues à grande enjambés haletant comme un chien. Puis j’arrivai finalement dans le terrain du collège, je grimpa et sauta la haute clôture qui l’entourait puis toujours dans ma course effréné je traversa et fit le tout du collège en criant ton nom, mais pas de réponse rien, la noirceur ne m’aidait pas et surtout que sans mes lunettes je ne voyais quasiment rien. Ce fut certainement des cris de filles apeurés qui devait surtout appelé de l’aide qui me mire en alerte, je me précipitai vers le stationnement arrière, tout au fond de la cour, tout était si sombre, je pus voir la faible lueur de briquet, sûrement pour essayé de montré où elles étaient. Quand j’arrivai sur place, des fois je me dis que je n’aurais préféré par voir ça. Ton pauvre corps, inerte et mutilé de toute part, recouvert de bleus et de cicatrices en tout genre, tu avais du essayé de te défendre, mais ça avait été si inutile, tu ne savais pas te battre. Je savais que des garçons s’amusait à te persécuté et ils n’osaient jamais allé plus loin car il savait que j’étais là et ils avaient peur de moi, mais comme je n’étais plus là, ils en avaient profités et ils t’ont tués. J’étais désemparé, je pris ton corps et l’emmena jusqu’à la maison. Papa, n’en revenait pas et surtout qu’il s’effondra à mes pieds, j’étais presque dégoûté qu’il n’ait rien fait d’autre que ça, j’étais si en colère que dans ma chambre je fis tombé les étagères, fit des trous dans les murs, je brisai même ma guitare. Finalement quand je fus calme, j’allai dans ta chambre où je t’avais laissé, sur ton lit. Je pris tes kimonos dans mes mains pour sentir ton odeur, ta présence, se fut si réconfortant. D’ailleurs ses kimonos je les ai toujours avec moi. Le lendemain, nous avons appelé la police et tes assassins furent arrêté à l’école dans la journée. J’en ai profité quelques jours avant leur procès pour leur foutre la raclée de leur vie, quelques dents en moins et surtout quelques os brisés leurs ont suffit, je ne voulais pas devenir un criminel. À ton enterrement je pleurai comme je ne l’avais jamais fait avant, c’était trop douloureux que je ne pus resté, je partis si loin en train avec pour seul bagage ma guitare et tes kimonos, finalement je me suis installé à Tokyo et me suis forgé un nom, mais mon dur passé est encore dur à ressassé. Je suis encore le même Reno que j’étais par le passé et aujourd’hui, mon frère je voulais te revoir, car tu es toujours dans mon cœur, même si la fierté m’envahit trop souvent.



Dernière édition par Reno Kobayashi le Ven 29 Juil - 14:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reno Kobayashi [terminé]   Lun 25 Juil - 21:43

Nyaaaah Rukiii! Aoii!!! Alex: Misère, Sheireen... Shei: rha, je peux même pas dire mon avis avec elle.--"
Bref, -avant une mort certaine par Alexya- j'ai hâte de voir le reste de ta présentation!~
En passant, j'adore ta siganture sur Ruki ~ (Alex: Sheireen.) Hai, hai, je em tais.--"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reno Kobayashi [terminé]   Ven 29 Juil - 13:33

neneneneeeh, juste pour précisé que le kit actuel sera changé c'est un kit disons...temporaire, je dois me faire un kit avec miyavi bientôt donc :3 se sera de la bombe >w< et bon j'ai pas encore fini la fiche, l'histoire s'en vient bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reno Kobayashi [terminé]   Ven 29 Juil - 14:52

Miyavi ? C'tun humain ça. OwO' Vocaloid c'est pas sensé être du manga ? x) Mais bon, comme il est trop beau ça compense ? °___° *SORS*
Welcome here & fight pour la suite. o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reno Kobayashi [terminé]   Ven 29 Juil - 18:02

Bah je crois que oui X3 on en a vu des bizarres avec moi tiens. Si c'est miyavi moi j'approuve XD mais bon c'est pas juste miyavi, c'est mon Reno que j'ai inventé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reno Kobayashi [terminé]   Jeu 11 Aoû - 18:31

nwuuhi (ça fait Coréen o.o) j'ai fini ma fiche... pour le kit de Miyavi...pourrait pas le faire T.T j'ai pas accès à mon ordi pour 1 mois et donc je peux pas utiliser photofiltre ou photoshop...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reno Kobayashi [terminé]   Ven 12 Aoû - 10:52

Wah. .w." T'écris pas beaucoup dans tes descriptions dis-moi. .w." Sans le html, ça ferait pas beaucoup de lignes. ><" Mais bon, ça fait quand même les lignes règlementaires alors c'pas grave. uwu"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reno Kobayashi [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reno Kobayashi [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant Toute chose :: Who I am :: Anciennes Fiches.-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit